Le bar communal

BAR COMMUNAL
NE TORNO PAS

Le 20 novembre 2021, le bar « Ne torno pas » a ouvert ses portes à Azas, sous l’impulsion de l’équipe municipale.

L’objectif ambitieux que nous visons est, à termes, de pouvoir ouvrir ce bar 3 jours par semaine.

Le fonctionnement du bar

Une association spécifique a été créée afin de gérer opérationnellement ce bar. Cette association à but non lucratif s’appelle « Anim’Azas ».

Le format de « club » ouvert uniquement aux adhérents a été privilégié.

Pour pouvoir consommer librement (et avec modération !) au bar, l’adhésion à cette nouvelle association sera obligatoire. Cette adhésion s’élèvera à 10 euros par an et par personne. Un « pass week-end » pour vos amis, famille ou proches qui seraient occasionnellement de passage à Azas, sera mis en place pour 1 euro par week-end et par personne.

Tous ces fonds récoltés seront investis dans le bar pour l’améliorer avec le temps (avec l’achat futur de jeux de société, ou de décorations d’intérieur par exemple).

Cette adhésion vous donnera la possibilité de participer à l’Assemblée générale annuelle de l’association qui visera à

Renouveler le bureau,

Voter le bilan moral et financier,

Décider des actions de l’année.

Nous avons fait le choix de travailler avec des grossistes et des producteurs locaux. Chaque mois, le bar proposera un nouveau choix de plusieurs vins rouges et de vins blancs, en fonction des nouveautés locales et des saisons.

Chaque mois, une soirée à thème sera organisée dans le bar. Un programme des futurs évènements sera prochainement communiqué. Vous avez des idées ? Elles sont les bienvenues !

Les horaires d’ouverture du bar seront les suivants :

Vendredi : 18h-00h

Samedi : 17h-00h

Dimanche : 17h-23h

 

L’appel à bénévoles

Afin de permettre le bon fonctionnement du bar, un appel à bénévoles est lancé ! Si vous avez un peu de temps, si vous aimez notre village et souhaitez participer à ses activités et son dynamisme, si servir une pression et un café ne vous fait pas peur, le bar « Ne torno pas » a besoin de vous !

Toutes les énergies seront nécessaires pour que ce beau projet de bar associatif dans notre commune devienne pérenne.

Un Doodle sera créé pour organiser les plannings d’un mois sur l’autre. Si chaque bénévole peut libérer 2h à 4h par mois pour s’occuper de la gestion du bar, alors ce bar pourra s’installer dans le temps et faire vivre notre village.

Vos démarches d’Urbanisme

Dématérialisation des dossiers d’autorisations d’urbanisme

Depuis le 1er janvier 2022, dans le cadre de la simplification des relations entre les administrations et le citoyen, il est possible pour les administrés de déposer leurs demandes d’autorisation du droit des soles en ligne via le guichet unique : https://tarnetagout.geosphere.fr/guichet-unique

Nous vous invitions à prendre connaissance de l’article ci-dessous : https://www.cc-tarnagout.fr/Dematerialisation-des-dossiers-d-autorisations-d-urbanisme

 

Toute construction ou travaux envisagés sur un terrain ou une construction existante doivent faire l’objet d’une demande d’autorisation en mairie, préalable à leur réalisation…..

sous-titre-declaration-prealable

Une DÉCLARATION PRÉALABLE est notamment exigée pour les travaux suivants, réalisés sur une construction existante :

  • travaux qui créent entre 5 et 20 m² de surface de plancher ou d’emprise au sol. Le seuil de 20 m² est porté à 40 m² si la construction est située dans une zone urbaine. Toutefois, entre 20 et 40 m² de surface de plancher ou d’emprise au sol, un permis de construire sera exigé si, après réalisation, la surface de l’emprise totale de la construction dépasse 170 m².
  • travaux de ravalement ou modifiant l’aspect extérieur d’un bâtiment
  • travaux changeant la destination d’un bâtiment (par exemple transformation d’un local commercial en local d’habitation), même lorsque celle-ci n’implique pas de travaux.

Plus d’infos et formulaires en ligne …

sous-titre-permis-de-construire

Un PERMIS DE CONSTRUIRE est exigé dès lors que les travaux envisagés sur une construction existante :

  • ont pour effet de créer une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 20 m²
  • ou ont pour effet de créer une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 40 m² dans les zones urbaines. Toutefois, entre 20 et 40 m² de surface de plancher ou d’emprise au sol, un permis sera exigé lorsque les extensions ont pour effet de porter la surface totale de la construction au delà de 170 m².
  • de modifier les structures porteuses ou la façade d’un bâtiment, lorsque ces travaux s’accompagnent d’un changement de destination (ex : transformation d’un local commercial en habitation).

En ce qui concerne les constructions nouvelles, elles doivent être précédées de la délivrance d’un permis de construire, à l’exception des constructions qui sont dépensées de toute formalités et celles qui doivent faire l’objet d’une déclaration préalable. Attention : le recours à un architecte est obligatoire dès lors que la surface de plancher ou l’emprise au sol de la future construction dépasse 170 m².

Plus d’infos et formulaires en ligne …

sous-titre-permis-de-demolir

Un PERMIS DE DÉMOLIR vous sera demandé pour toute démolition.

Plus d’infos et formulaires en ligne …

sous-titre-permis-amenager

Un PERMIS D’AMÉNAGER vous sera demandé pour tout ce qui concerne vos opérations de lotissement, de remembrement, d’exhaussement du sol ou d’affouillement (d’une profondeur ou d’une hauteur excédant 2 m) et portant sur une superficie supérieure à égale à 100 m².

Plus d’infos et formulaires en ligne …

sous-titre-cu

Le certificat d’urbanisme est un acte administratif qui indique l’état des règles d’urbanisme applicables pour un terrain donné. Il existe deux catégories de certificats d’urbanisme.

  • La première est un certificat d’urbanisme d’information : il renseigne que le droit de l’urbanisme applicable au terrain, indique les limitations administratives au droit de propriété (servitudes d’utilité publique, droit de préemption) et les taxes et participations d’urbanisme. L’administration dispose d’un délai de 1 mois pour vous répondre.
  • La seconde est un certificat d’urbanisme opérationnel : il indique, en plus des informations données par le certificat d’information, si le terrain peut être utilisé pour la réalisation du projet de construction, et donne l’état des équipements publics existants ou prévus desservant le terrain. L’administration dispose d’un délai de 2 mois pour vous répondre.

Leur délivrance n’est pas obligatoire, mais toutefois recommandée avant tout achat d’un bien immobilier. La durée de validité du certificat d’urbanisme est de 18 mois à compter de sa délivrance.

Plus d’infos et formulaires en ligne …